Présentation de la forêt

Éveiller et sensibiliser l’enfant à la nature, à l’environnement, à l’importance de l’arbre dans l’écosystème et au développement durable. Par cette action, il portera un regard différent et responsable de l’espace où il vit et respectera l’environnement naturel. 

C’est à partir de ce constat que l’idée novatrice des élus de Saint-Sylvain d’Anjou est née pour créer et réaliser…


photo 1 prendre main orme

Orme poussant à Saint Sylvain d’Anjou

"LA FORÊT DES ENFANTS"

Chaque année en novembre, le vendredi le plus proche de la Sainte-Catherine (puisqu’à la Sainte-Catherine tout bois prend racine), les CE2 des établissements scolaires de Saint Sylvain d'Anjou plantent un arbre.

Les arbres restent la propriété intelectuelle du planteur. 

Les étapes :

► En début d'année, les instituteurs/trices et les professionnels de "Terre des sciences" forment les jeunes planteurs ce qu’est l’arbre. 

Les terrains de la plantation sont préparés à l’avance par le service des espaces verts de la municipalité. 

Au moment de la plantation, une photo est prise et est publié sur ce site. Lors de la plantation inaugurale, le Maire et des personnalités invitées ont planté un arbre pour marquer l’événement. 

La forêt plantée par les enfants devient un exemple vivant des sciences de la vie et de la terre. La respiration des plantes, la fonction chlorophyllienne deviennent de véritables travaux pratiques. La croissance de l’arbre peut se mesurer. Il devient possible d’observer les agressions de toutes sortes (gibiers, insectes et maladies cryptogamiques ou autres) qu’il subit. Une notion nouvelle pour lutter contre la pollution atmosphérique apparaît. Elle s’appelle "puits de carbone".














Pour planter un arbre, il faut que l’enfant soit scolarisé à Saint Sylvain d'Anjou.

millardiere

Bois de la Millardière

Les enfants planteurs recevront une formation adaptée sur l’arbre. Pour compléter la mission des enseignants, des intervenants (paysagistes et sylviculteurs) pourraient être appelés à partager "leur science" sur l’arbre. Ainsi, l’enfant ne plantera pas seulement un arbre mais un être vivant qui s’intègrera parfaitement dans l’écosystème.

Afin de sensibiliser l’enfant à l’arbre, de petites formations seront obligatoires pour devenir planteur. Ce sont les maîtres des établissements primaires et des professionnels qui expliqueront aux enfants ce qu’est l’arbre. Les formateurs développeront le respect qu’on doit avoir envers l’arbre et la nature, comment vît un arbre, comment il s’intègre dans la forêt…

Chaque année, le samedi le plus proche de la Sainte-Catherine (puisqu’à la Sainte-Catherine tout bois prend racine) sera organisée une manifestation pour planter les arbres qui, au fil du temps, constitueront une forêt.

Ce jour deviendra un événement qui doit perdurer pendant presque 20 ans. Chaque planteur viendra avec sa famille planter son arbre. Les terrains de la plantation auront été préparés à l’avance. Au moment de la plantation, une photo sera prise et ira sur la fiche de l’arbre. Sur la fiche de l’arbre, sera inscrit le nom de l’enfant, le nom de l’arbre (nom français et nom scientifique), la date de plantation ainsi que la photo. Cette fiche sera conservée à la mairie et chaque intervention sur l'arbre y sera inscrite. A sa demande, une copie sera remise au planteur. Lors de la plantation inaugurale, le Maire et des personnalités invitées planteront également un arbre pour marquer l’effet événementiel de cette forêt. La forêt plantée par les enfants devient un exemple vivant des sciences de la vie et de la terre. La respiration des plantes, la fonction chlorophyllienne deviennent de véritables travaux pratiques. La croissance de l’arbre peut se mesurer. Il devient possible d’observer les agressions de toutes sortes (gibiers, insectes et maladies cryptogamiques ou autres) qu’il subit. Une notion nouvelle pour lutter contre la pollution atmosphérique apparaît. Elle s’appelle « puits de carbone ».

La première plantation a eu lieu le samedi 17 novembre 2007


Sommaire

fleche

036