QUERCUS PETRAEA (Chêne rouvre + chêne sessile)

Le chêne rouvre ou chêne sessile (Quercus petraea) est un arbre des forêts des régions tempérées de l'hémisphère nord de la famille des Fagacées. On le connaît sous différentes appellations : chêne mâle, drille, drillar, durelin, chêne noir, chêne blanc...

Le nom rouvre vient du latin robur qui signifie aussi force et qui a probablement donné le nom commun « arbre » par déformation phonétique. L'adjectif sessile vient lui aussi du latin et veut dire « Qui peut s'asseoir » sous-entendu, directement sur les rameaux.

Le chêne rouvre a été choisi comme arbre national du Pays de Galles.

Caractères biologiques

C'est un grand arbre de 20 à 40 mètres de haut, à feuillage caduc. Il a une longévité de 500 à 1000 ans. Il fructifie à partir de l'âge de 60 à 70 ans. C'est une espèce monoïque pollinisée par les insectes mais dispersée par les animaux. Il préfère les climats océaniques, suffisamment humides et les sols siliceux ou décalcifiés. C'est une espèce nettement calcifuge postpionnière.

Il demande une alimentation en eau régulière mais supporte les sécheresses passagères.

Caractères descriptifs

L'écorce : est lisse, légèrement fissurée longitudinalement.

Le houppier : est ample mais assez clair.

Les feuilles : sont alternes, glabres, nettement pétiolées, à base cunéiforme. Les lobes sont peu marqués, mais nombreux et réguliers.

photo 1 quercus petraea Feuilles  feuille

Les glands : sont sessiles de 1 à 2 centimètres de long, ovoïdes, globuleux, à cupule glabre.

photo 2 quercus petraea

Les jeunes rameaux : sont glabres et luisants.

Les bourgeons : sont ovoïdes.

Floraison : La floraison et la libération du pollen ont lieu généralement à la mi-mai en France.

Distribution géographique

C'est une espèce très commune en Europe occidentale et la plus répandue dans les forêts françaises. On la retrouve partout dans les plaines et collines de France sauf dans la région méditerranéenne. Elle est commune dans toute l'Europe ne dépassant pas les 60° Nord en Norvège et atteint sa limite sud au centre de l'Espagne et au sud de l'Albanie.

Elle se développe jusqu'à 1600 mètres d'altitude dans l'étage collinéen et à la base de l'étage montagnard. Elle s'hybride souvent avec le chêne pédonculé.

Peuplement en bois. Une des plus belles futaies de chênes rouvres se trouve en forêt de Tronçais (Allier)

Espèce de demi-ombre

Espèce mésoxérophile

Utilisation

Le bois jaune brun clair est dur et dense. Il prend une grande valeur lorsqu'il est produit par des chênes de futaie. Il est alors très recherché pour l'ébénisterie, et la fabrication de merrains pour la tonnellerie, ainsi que pour le tranchage. Ses notes aromatiques sont très appréciées, sèches et sérieuses.

Ils sont utilisés par l'homme depuis des millénaires et toujours en période de disette.

Les glands torréfiés sont un succédané du café.

La farine de glands écorcés, broyés et cuits à plusieurs eaux donne une purée qui peut s'utiliser immédiatement en plat salé ou dessert sucré ou être séchée et moulue ce qui produit une très bonne farine qui se conserve.

Galerie Photos

photo 3 quercus petraea     photo 4 quercus petraea

photo 5 quercus petraea     photo 6 quercus petraea


Retour tableau "Liste des Arbres" 

fleche

036

Sommaire

fleche

036

Lexique "Quercus petraea"

fleche

036