COPALME (Liquidambar styraciflua)

Description

Le Liquidambar a une hauteur moyenne allant de 25 à 35 mètres pour un diamètre pouvant atteindre 1 mètre à l’âge de 200 à 300 ans. Il a une cime irrégulière de forme ovale. Il a une croissance vigoureuse et peut donner ses premiers fruits vers 25 ans. L’écorce est brune foncée avec des crevasses subéreuses (lignes de liège). Il est souvent cultivé sous forme de baliveau. Son bois brun-rouge est précieux et ressemble à celui du noyer.

 

Les feuilles (10 à 18 cm de long) sont lobées, simples, en formes d’étoiles, avec des nervures palmées, elles  peuvent comporter 5 à 7 lobes triangulaires finement dentés. Elles prennent une couleur rouge puis pourpre très caractéristique à l’automne.

 

Les fruits sont des capsules bilobées contenus dans une boule hérissée pendante de 2 à 3 cm de diamètre. Le fruit ressemble à celui du platane et s’ouvre en automne en libérant deux semences aux courtes ailes.

01       02

Floraison :

En mai. Les fleurs mâles sont en boules, disposées sur un épi de 5 à 8 cm de long. Les femelles sont solitaires ou par paires. De couleur vert jaune.

Feuille :

Caduques, de 10 à 20 cm de diamètre à 5 lobes, finement dentées. D’abord vertes, les feuilles prennent des teintes allant du jaune au pourpre à l’automne. Long pétiole.

Rameaux :

Branches rougeâtres au début de sa croissance, devenant ailées et liégeuses en vieillissant.

Fruits :

De 4 à 5 cm de diamètre. Pendant, globuleux, épineux, apparaissant à l’automne.

Sol :

Eviter les excès de calcaire.

Intérêt :

Feuillage automnal très décoratif.

Utilisation :

Isolé, en alignement ou en groupe.

Multiplication :

Semis en automne ou bouture herbacée en été.

Habitat

L’arbre est originaire de l’est de l’Amérique du Nord. Présent le long des rives du Mississippi et de la rivière Ohio, il pousse également de l’état de New York jusqu’en Floride. Il grandit de préférence sur des terrains alluviaux de qualité, bien éclairés, où il partage son air de répartition avec des chênes et des peupliers. Il n’apprécie pas les terrains marécageux ni les terres trop calcaires et trop sèche. L’arbre a été introduit en Europe vers 1681 où on le cultive par exemple comme arbre d’ornement jusqu’en Ukraine.

Utilisation

Vu la qualité et l’aspect de son bois, on l’utilise pour en faire du mobilier dans le domaine de l’ébénisterie. On extrait de son bois et de ses fruits un ambre liquide nommée « Baume de liquidambar ». Celle-ci est utilisée dans la fabrication de chewing-gum et en médecine.

Galerie photos

03
04
05

Retour tableau "Liste des Arbres" 

fleche

036

Sommaire

fleche

036

Lexique "Copalme"

fleche

036